Marre d’avoir une transpiration excessive ? Qu’ils s’agissent de déodorants ou d’anti-transpirants, des solutions existent !

Pourquoi transpire-t-on ?

La transpiration est en fait une régulation naturelle de la température de votre corps. Elle s’accompagne de sueur qui permet d’éliminer les toxines présentes dans votre corps, et de sébum qui permet de former une couche de protection sur votre peau.

Les solutions

En stick, en bille ou en spray, entre déodorants et anti-transpirants, la différence n’est pas forcements très claire :
– Les déodorants : ces produits vont masquer les odeurs en vous parfumant.
– Les anti-transpirants : ces produits vont directement réduire la transpiration des aisselles et vont contrôler la sécrétion de sueur. Souvent à base de sels d’aluminium, parfois jugés dangereux chez la femme, ces anti-transpirants sont réservés aux personnes ayant une transpiration excessive.
Notre sélection de déodorants et anti-transpirants.

Nos conseils

Avant de vous emballer sur un anti-transpirant, des mesures hygiéno-diététiques peuvent vous rendre la vie plus agréable :
– En termes d’hygiène, il est préférable de vous laver avec un savon à pH neutre, non irritant
– Evitez les vêtements synthétiques. Préférez les matières en coton ou en lin, plus respirantes
– Gérez votre stress : parfois, la solution à une transpiration excessive peut venir de vos émotions. Si l’exercice vous semble difficile, vous pourrez également vous orienter vers la phytothérapie, avec des plantes tels que la lavande où la valériane qui ont des vertus calmantes.
– Evitez tous les aliments à base d’épices, d’ails ou d’oignons, qui risquent d’augmenter la température de votre corps
– Autres produits, la pierre d’alun : elle permet de réguler la transpiration des aisselles. Antibactérien, ce produit s’applique directement sur la peau et crée une barrière efficace contre les mauvaises odeurs.
Vous l’avez bien compris, la transpiration est un processus naturel de votre corps, prenez donc le temps de bien choisir vos produits d’hygiène !