Un barbecue en famille ou entre amis, au bord d’un étang ou chez soi : les moustiques sévissent et peuvent gâcher notre été avec leurs piqûres.

Dans cet article, nous vous expliquons le procédé d’une piqûre ainsi que pourquoi cela démange et forme un bouton. Nous vous parlerons également des traitements possibles et des astuces pour aider la guérison des piqûres.

Le procédé de la piqûre.

La piqûre de moustique est engendrée seulement par la femelle. En effet, elle a besoin des protéines présentes dans le sang afin de développer sa production d’œufs.

Le moustique femelle est attiré par la chaleur du corps humain et les odeurs dégagées par ce dernier. En effet, le moustique possède un sens olfactif très développé : il peut sentir une odeur à plus de 10m de distance. Quant à sa vision, elle n’est que très peu développée.

Une fois sa proie repérée, le moustique pique à deux reprises. La première piqûre consiste à injecter dans le sang, sa salive. Salive ayant une propriété anticoagulante afin de ne pas boucher la trompe de l’insecte lorsqu’il prélève du sang. La deuxième piqûre consiste à prélever le sang dans une quantité oscillant entre 5 et 10mm3 environ.

Pourquoi est-ce que ça gratte ?

La salive, ayant pour but de stabiliser les plaquettes sanguines, injectée par le moustique dans le corps humain est reconnue comme un élément inconnu. Le corps envoie alors un signal aux mastocytes qui libèrent alors de l’histamine, responsable des allergies, autour de la zone infectée.

Ces histamines accompagnées d’autres agents immunitaires vont alors former le bouton et les rougeurs caractéristiques d’une piqûre de moustique.

Les démangeaisons suivent afin de nous mettre en alerte sur une situation anormale.

Les traitements possibles.

Il existe deux sortes de traitements contre les piqûres de moustiques :

  • Les traitements préventifs.
  • Les traitements curatifs.

Parmi les traitements préventifs, vous trouverez notamment des sprays répulsifs à appliquer sur la peau ou sur les vêtements. Mais aussi des bracelets ou bien des diffuseurs électriques à base de citronnelle ou autre répulsifs.

Concernant les traitements curatifs, vous trouverez entre autre des crèmes, gels ayant pour but d’apaiser les démangeaisons et de résorber boutons et rougeurs. Des roll-on frais peuvent être également préconisés afin de soulager l’épiderme touché.

Soins maison et astuces.

Evitez à tout prix de gratter, car plus l’on gratte et plus ça gratte ! Cela est dû à la nouvelle libération d’histamine causée par le fait de gratter. Et ne percez surtout pas le bouton engendré par la piqûre au risque d’attraper des infections.

Voici donc quelques astuces pour tenter de vous soulager :

  • Effectuer une pression avec votre doigt autour de la piqûre.
  • Ou dessiner un X avec votre ongle sur la piqure sans trop appuyer.
  • Appliquez un glaçon sur la piqûre pendant plusieurs minutes.
  • A l’inverse utilisez une source de chaleur : prenez un bain chaud, ou posez une cuillère préalablement trempée dans de l’eau bouillante et qui a refroidi pendant 5 secondes sur la piqûre.
  • Usez du citron jaune ou vert ou des plantes essentielles (lavande, aloe vera, basilic).
  • Portez des vêtements amples et épais de couleur claire.

 

Allez oust : bon débarras !