Les smoothies ont le vent en poupe. De toutes les couleurs, ces boissons à base de fruits mixés sont tellement faciles et rapides à préparer. Mais attention, il est nécessaire de respecter quelques règles pour bénéficier de tous les bienfaits que ce type de boisson peut apporter. Cap sur une boisson fraîche et bienfaisante.

Pourquoi adopter le smoothie ?

Le smoothie, c’est bon, c’est beau… il a donc tout pour plaire ! En effet, cette boisson a depuis de nombreuses années le vent en poupe. Constitué principalement d’un mélange de fruits mixés et d’un ingrédient liquide (lait, eau, yaourt…), le smoothie se décline en plusieurs goûts et saveurs. Ses atouts ? Il est riche en eau, en vitamines, en minéraux, en fibres, en glucides et tout plein de bonnes choses. Apprécié en toutes saisons et plus particulièrement en été, le smoothie a rapidement trouvé des adeptes aux quatre coins du monde.

Consommer le smoothie sainement

Oui, mais (parce qu’il y a toujours un mais) le smoothie étant composé de fruits et parfois de jus de fruits, c’est une boisson assez sucrée. Les fruits contiennent un sucre naturel, le fructose, qui une fois dans le corps, réagit de la même manière que le sucre industriel. Donc ce n’est pas parce que c’est naturel que les effets ne sont pas néfastes. Pour consommer son smoothie de manière plus saine, il convient alors de prendre quelques précautions pour ne pas faire exploser le taux de sucre :

  • Évitez de mettre trop de fruits dans une préparation. Il vous arrive souvent de manger 1 banane, 1 mangue et 2 pêches d’un coup ? Pas vraiment ! Pourtant une fois mixés, c’est théoriquement le cas. Sauf que plus de fruits signifie aussi plus de sucre (et donc plus de calories !). Le conseil : on ne met pas plus de 2 portions de fruits dans un smoothie.De même, n’ajoutez pas de sucre à la préparation ! Certains fruits étant déjà très sucrés (datte, banane, mûre, cerise…). Essayez de vous accommoder du sucré naturel de la préparation. Si c’est vraiment trop fade, vous pouvez ajouter un tout petit peu de miel, mais pas trop.
    Surveillez également les quantités de sucre incluses dans les smoothies industriels. Leur quantité ne devrait pas dépasser de 12 g de glucose par 100 ml (cela représente environ la quantité de sucre contenue dans une portion de fruit). Au-delà, le smoothie contient des sucres ajoutés. À éviter donc.
  • Autre solution : faites des mélanges fruits-légumes, car ces derniers sont peu sucrés. De plus, leurs fibres absorbent les graisses et le sucre : parfait ! Bien sûr, on opte pour des légumes au goût peu prononcé comme la carotte, la betterave, le concombre, le céleri branche ou encore la patate douce. Ces mélanges sont généralement appréciés des enfants : parfait pour leur faire manger des légumes: Connaissez-vous les smoothies verts ? Il s’agit de smoothies composés à moitié de fruits et à moitié de légumes verts à feuilles (épinards, chou kale, laitue, mâche etc.).
  • Évitez de boire trop de smoothies dans la journée, surtout ceux du commerce. Beaucoup de gens ont tendance à remplacer sodas et jus de fruits par des smoothies, pensant qu’ils sont meilleurs et moins sucrés. Résultats, ils en boivent plus faisant malheureusement grimper le niveau de sucre assez rapidement.

Smoothie : les conseils des pros

  • Utilisez de préférence des produits bios : aucune trace de pesticides dans votre smoothie garanti ! De plus, vous pourrez garder la peau des fruits et des légumes : elle contient de nombreux nutriments bénéfiques notamment des fibres.
  • Vous aviez l’habitude de préparer votre smoothie à l’avance pour le déguster au bureau ? Pratique certes, cependant les smoothies faits maison sont à consommer dans les 10 minutes après leur préparation pour bénéficier pleinement des minéraux et vitamines. Passé ce délai, ils sont de moins bonne qualité. De même, évitez de mettre votre smoothie au frigo pour qu’il soit plus frais. L’astuce : utilisez des fruits préalablement mis au réfrigérateur, des fruits congelés ou mixez votre préparation avec un peu de glaçons.
  • Pour rendre votre smoothie plus « rassasiant », ajoutez des protéines (lait de vache, lait végétal, yaourt etc. allégés de préférence pour ne pas ajouter de matières grasses) ou encore des fruits secs (amandes, noisettes…)
  • Ajoutez un peu d’huile dans votre smoothie : l’huile favorise l’absorption de certaines vitamines. À raison d’une cuillère à café par personne, vous pouvez opter pour de l’huile de chanvre, de l’huile de lin ou encore de l’huile de coco.
  • Attention : ne substituez jamais un vrai repas par un simple smoothie : ils ne peuvent constituer un repas complet car de nombreux nutriments manquent. Qui plus est, l’absence de mastication empêche la sensation de satiété.

Passez au niveau supérieur dans l’art du smoothie

  • Pourquoi ne pas agrémenter votre smoothie de délicieuses épices ? Cannelle, gingembre, vanille, curcuma etc. Tout est question de goût. De plus, les épices ont de nombreux bienfaits.
  • De même vous pouvez aussi ajouter des graines de lin, des graines de chia, de chanvre, des feuilles de menthe, de la poudre de cacao etc.
  • Pour un petit déjeuner complet et consistant, optez pour les smoothie bowl (comprenez « bols de smoothie »). Pour cela, réalisez un smoothie un peu plus épais que d’habitude – préparez-le de préférence avec un produits qui contient des protéines (lait, yaourt…), versez-le ensuite dans un bol et agrémentez le tout de morceaux de fruits frais, des céréales et éventuellement de graines de lin ou de chia etc. Savoureux, vitaminé et tellement fruité, parfait pour commencer la journée !

Préparés correctement et consommés avec modération, les smoothies vous permettront de faire le plein de vitamine et égaieront vos papilles !