Votre système immunitaire vous défend contre les infections. Quand il fait froid, il est davantage sollicité pour faire face aux attaques étrangères. Dès lors, les cellules responsables de la défense de l’organisme se fatiguent et agissent lentement. Si elles ne sont pas renforcées, le corps perd beaucoup d’énergie et devient alors une cible facile pour les bactéries et autres virus. Nous vous expliquons dans les lignes qui suivent comment accroître la défense de votre système immunitaire.

L’importance du sommeil

Le sommeil est essentiel pour votre organisme. Il lui permet de refaire le plein d’énergie. De plus, une bonne dose de sommeil vous donne une mémoire fraîche et hyperactive. Au contraire, un manque de sommeil a des effets néfastes : il augmente l’appétit, vous aurez donc tendance à manger en plus grande quantité, ce qui peut occasionner une prise de poids et une diminution de la concentration.

En moyenne, les enfants dorment 10 heures par jour, tandis que les adultes ont besoin d’environ 8 heures de sommeil. Pendant le sommeil, le cerveau sécrète des hormones qui aident le système immunitaire à lutter contre les infections et virus. Si vous avez le sommeil perturbé, pratiquez une activité sportive pas trop intense. Cela stimulera le système immunitaire et vous permettra de garder forme et santé. Évitez les écrans d’ordinateurs, de téléphone ou de télévision quand vous êtes au lit. Ils maintiennent éveillé et nuisent à la qualité de votre sommeil.

La vitamine D

La vitamine D joue plusieurs rôles dans l’organisme. Parmi ses principales missions, il y a la santé des os et la création d’hormones jouant un rôle anti-infectieux. Elle est produite en grande partie grâce aux rayons solaires qui permettent à la peau d’en fabriquer et se trouve accessoirement dans certains des aliments que vous consommez. Une carence en vitamine D a pour conséquence la baisse de la fabrication des hormones luttant contre les maladies infectieuses. En l’absence de soleil, il existe des alternatives pour vous recharger en vitamine D. On peut citer entre autres les compléments alimentaires enrichis à la vitamine D.

La plante médicinale Echinacée

Certaines plantes médicinales stimulent les défenses immunitaires. C’est le cas de l’échinacée (Echinacea purpurea). Utilisée en Amérique du Nord dans les années 1800, l’échinacée est une plante médicinale qui a pour vertu la stimulation du système immunitaire.

De nos jours, l’industrialisation a fait perdre aux gens les vieilles habitudes qui consistaient à se soigner avec les plantes. Mais ces remèdes naturels commencent à refaire surface à cause de certaines réticences face à l’industrie pharmaceutique ou de l’inefficacité de certains médicaments. Vous trouverez l’échinacée dans le commerce en pharmacie, en magasin spécialisé ou boutique bio, sous forme de plante séchée à infuser ou de complément alimentaire (gélules contenant de l’Echinacea réduite en poudre).

L’effet de cette plante est différente d’un individu à un autre. Elle ne doit pas faire l’objet d’un traitement continu, car trop stimuler le système immunitaire peut avoir des conséquences néfastes. Demandez conseil à votre médecin avant d’entreprendre tout traitement.

Améliorez votre alimentation

Privilégiez les aliments sources de vitamine C (kiwi, orange…) et de zinc (fruits de mer, foie…), deux minéraux qui ont un rôle important dans le fonctionnement du système immunitaire. Parmi les effets thérapeutiques de la vitamine C, il semblerait qu’elle réduit significativement le risque de contracter un rhume. Le zinc prend part à la multiplication des globules blancs, lesquels interviennent dans notre défense immunitaire. La vitamine C et le zinc favorisent l’immunité. Si vous n’en consommez qu’un peu, vous pouvez donner un coup de pouce à votre corps en consommant des suppléments alimentaires en vitamine C et en zinc.

En conclusion, sachez que le système immunitaire étant complexe, il est discutable de pouvoir lui donner une impulsion générale par l’action d’un seul traitement. Aussi, s’il devenait trop actif, il pourrait s’attaquer à vos propres cellules. N’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin. Nos conseils ci-dessus vous permettront d’optimiser votre style de vie.