La chlamydia est une infection bactérienne sexuellement transmissible. Le nom de l’infection vient du nom de la bactérie responsable, appelée chlamydia trachomatis. Le point sur les causes, les symptômes, le traitement et la prévention.

Les causes de la chlamydia

Les rapports sexuels non protégés sont la principale cause de la chlamydia. Que les relations sexuelles soient vaginales, anales ou orales, le partenaire infecté transmet la bactérie à l’autre par échange de liquides biologiques et au contact des muqueuses. Elle peut aussi se transmettre au nouveau-né à l’accouchement si sa mère est infectée.

Les symptômes de la chlamydia

La chlamydia est souvent asymptomatique, c’est-à-dire que la personne atteinte ne présente pas de symptômes. En cas d’apparition de symptômes, ils se manifestent quelques semaines après la contamination.

Chez l’homme, on observe des écoulements au niveau du pénis. Le malade peut aussi souffrir d’une inflammation de la prostate. À la longue, il y a un risque de stérilité chez l’homme si la maladie, logée au départ dans l’urètre, parvient aux testicules.

Chez la femme, la maladie débute généralement au niveau du col de l’utérus. Elle ressent des douleurs suivies de saignements pendant les rapports sexuels. Aussi, surviennent des écoulements jaunâtres au niveau du vagin. Une complication peut endommager les ovaires et les trompes. La patiente risque de devenir infertile. Par ailleurs, l’infection chez la femme enceinte peut être la cause d’un accouchement prématuré. En général, l’infection est bien traitée en cas de grossesse. Néanmoins, si le bébé né est contaminé, il peut être exposé à des troubles visuels et à une cicatrisation de la cornée deux semaines après la naissance.

Le traitement de la chlamydia

La maladie est facile à traiter si elle est vite diagnostiquée. Elle se soigne à l’aide de divers antibiotiques : les deux antibiotiques les plus utilisés sont l’azythromycine et la doxycycline. Le premier se prend en une seule prise et le second s’étend sur sept jours. La pénicilline n’est pas efficace pour traiter l’infection à la chlamydia.

En plus des deux antibiotiques précités, l’erythromycine est prescrite chez la femme enceinte ou chez le nourrisson qui souffre d’une contamination aux yeux ou d’une pneumonie causée par la chlamydia.

Attention : si vous vous mettez sous traitement, n’oubliez pas de le faire avec votre partenaire pour éviter tout risque de réinfection. Bien que la maladie soit facile à soigner, souvenez-vous que tout le monde ne présente pas de symptômes. Ainsi, des personnes peuvent trainer la maladie pendant des années sans le savoir. N’attendez pas l’apparition de symptômes, faites-vous examiner régulièrement.

Comment prévenir la chlamydia ?

Il est possible et préférable de prévenir l’infection de la chlamydia en adoptant un comportement responsable grâce à des gestes simples comme :

  • Utilisez un préservatif lors de vos rapports sexuels
  • Avisez votre partenaire de toute infection passée ou présente
  • Passez un test de dépistage des infections transmissibles sexuellement
  • Un contrôle gynécologique régulier et ce même en l’absence de symptômes
  • L’abstinence sexuelle ou une relation sexuelle monogame