Le rhume est une maladie infectieuse des voies respiratoires. Elle est moins grave que la pneumonie qui, elle, est potentiellement mortelle. Dans ce grand groupe des infections respiratoires, ont retrouve également la grippe ou encore la bronchite. Par une toux, un éternuement ou une simple poignée de main, le rhume peut se transmettre d’une personne à une autre. Des facteurs comme le froid, l’humidité, la concentration de pollens dans l’air ou la poussière favorisent le développement du rhume. Détails et explications sur le rhume saisonnier.

Comment différencier le rhume de la grippe ?

Le rhume commence par un écoulement liquide du nez qui devient avec le temps plus épais et jaunâtre. Le nez se bouche et vous avez du mal à respirer. Le rhume incombe à un grand nombre de virus (200 environ), à la différence de la grippe, qui est provoquée par le seul virus de la grippe : influenza virus.

La grippe est aussi contagieuse, mais aussi accompagnée de problèmes respiratoires et de fièvre. Selon l’organisation mondiale de la santé (OMS), la grippe est un problème de santé publique qui provoque des maladies graves et des décès dans les populations à haut risque. La particularité du virus de la grippe est qu’il subit des transformations. Environ chaque dizaine d’année, une nouvelle souche apparaît, ce qui rend les vaccins précédents inefficaces.

Un vaccin contre la grippe est-il efficace contre le rhume ?

Chaque année, à l’arrivée de l’automne, une campagne nationale contre la grippe est lancée en France. Son principal objectif est d’inciter la population à se faire vacciner afin de se protéger contre la grippe. Le principe d’un vaccin en général est l’injection de microbes dans l’organisme qui permettent la constitution d’anticorps destinés à protéger le corps. Ainsi, si vous vous faites vacciner contre la grippe, vous ne serez pas protégé contre le rhume parce que le vaccin de la grippe cible la protection contre un virus bien précis (influenza virus). Même si le rhume est également une maladie virale, ses virus sont différents du virus de la grippe.

Pourquoi le rhume est-il souvent associé à une bronchite ?

Le rhume et la bronchite sont de la même famille des infections respiratoires. Il peut arriver qu’avant la manifestation d’une bronchite, un simple rhume apparaisse. Cependant, la bronchite aiguë se caractérise par une inflammation des bronches. Cette maladie résulte le plus souvent d’une infection virale et parfois bactérienne. Le rhume ne provient que d’une infection virale.

Combattre le rhume avec des antibiotiques ?

Le rhume ne se soigne pas avec des antibiotiques. Pourquoi ? Il est important de rappeler que les antibiotiques sont destinés à détruire les bactéries pouvant être à l’origine d’infections. Comme précédemment mentionné, le rhume est causé par des virus et non par une bactérie. Un remède destiné à tuer des bactéries serait donc totalement inefficace.

Dans ce cas il est légitime de se poser la question suivante : pourquoi ne pas se vacciner contre le rhume comme c’est le cas pour la grippe ? Si les deux maladies sont d’origine virale, il est logique qu’il existe un vaccin aussi pour le rhume. La réponse est toute simple. Il n’existe pas de vaccin capable de protéger contre les quelques 200 virus responsables du rhume, alors que seulement l’influenza virus est à l’origine des grippes saisonnières.

Quelques astuces naturelles pour soulager le rhume :

  • Il existe de nombreux médicaments homéopathiques destinés à soulager les symptômes du rhume.
  • Prendre du zinc pour booster les défenses naturelles.
  • Buvez des tisanes de gingembre ou râpez un peu de gingembre dans une tasse d’eau chaude. Prenez-en à la fin des repas pour éviter les petits troubles gastriques.
  • Les probiotiques peuvent aider à renforcer le système immunitaire.
  • Beaucoup de repos : un sommeil réparateur, sans stress, permet de récupérer plus vite.

Pour éviter de propager le rhume, n’oubliez pas de bien couvrir votre bouche lorsque vous éternuez ou toussez !  Enfin, lavez-vous soigneusement les mains ou utilisez un gel antibactérien si ce n’est pas possible.