Piment, curcuma, cannelle, poivre…. Les épices apportent du goût et parfois de la couleur à nos plats. En plus d’avoir des vertus aromatiques, les épices seraient également des alliées santé de choix. Alors quelles épices privilégier ? En quelles quantités ? Et quels sont les pièges à éviter ? SHOP PHARMACIE vous guide dans le monde merveilleux des épices.

7 bonnes raisons de manger plus d’épices

1. Elles font vivre plus longtemps: Selon une étude effectuée par Harvard et un institut chinois de santé sur près de 500 000 Chinois suivis pendant plusieurs années, manger des épices quotidiennement permettrait de réduire le risque de mort prématurée de 14 %. En cause : les épices auraient un effet protecteur contre les différentes maladies cardio-vasculaires, respiratoires et certains cancers.

2. Elles ont des propriétés anti-oxydantes : L’indice ORAC – Capacité d’Absorption des Radicaux Oxygénés – permet de mesurer la quantité d’antioxydants contenus dans les aliments. Celui de la plupart des épices est très élevé. Les anti-oxydants permettent entre autre de lutter contre le vieillissement des cellules grâce à leur action contre l’oxydation des radicaux libres.

3. Elles sont anti-inflammatoires et anti-septiques : Les épices comme le curcuma, le piment de cayenne ou encore le gingembre ont des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent contribuer à soulager les douleurs de l’arthrose, de maladies auto-immunes, mais aussi de maux comme la nausée et les céphalées.

4. Elles aident à la prévention du cancer : Le curcuma en particulier permettrait de prévenir la prolifération des cellules cancéreuses. Une étude de l’université américaine UCLA a démontré que la capsaïcine contenue dans les piments rouges auraient aussi la faculté de ralentir la croissance des cellules cancéreuses.

5. Elles permettent de manger plus sainement :Incorporer plus d’épices dans ses plats peut permettre de réduire les quantités de sel, de gras et de sucre, sans réduire la qualité gustative. Cela a l’avantage de favoriser une tension artérielle, un cholestérol et un taux de glycémie à des niveaux acceptables à une bonne santé. C’est d’ailleurs un plus pour les personnes souffrant de diabète, d’hypertension ou de cholestérol.

6. Ce sont de véritables alliées minceur de nombreuses études ont démontré que la plupart des épices permettent de booster le métabolisme, ce qui aide l’organisme à brûler plus de calories. De plus, elles auraient de nombreuses vertus qui pourraient influencer la perte de poids (effet coupe-faim, effet drainant, régularisation de la digestion).

7. Autres bonnes raisons : elles ont des propriétés alcalinisantes, elles boostent la bonne humeur, elles permettent de mieux supporter la chaleur en régularisant la sudation… la liste n’est pas exhaustive.

Épices : quelques précautions à prendre

À consommer avec modération :

Certaines épices au goût piquant (piment, poivre…), peuvent provoquer des irritations au niveau de la gorge si elles sont consommées en trop grandes quantités. Ces irritations peuvent déboucher sur des crises hémorroïdaires, heureusement sans danger, mais pouvant créer de l’inconfort.

Attention aux allergies :

Les allergies aux épices sont plutôt rares, mais pas impossibles. Le seul moyen d’éviter l’allergie est l’éviction, c’est-à-dire éviter l’épice en question en s’assurant qu’un plat n’en contienne pas et en lisant bien les étiquettes des produits. Attention : les épices sont aussi de plus en plus utilisées en cosmétique, il convient donc de faire attention.

Le corps pourra réagir différemment selon que l’épice ait été ingérée, respirée (asthme, rhinite allergique…) ou qu’elle soit entrée en contact avec la peau (urticaire, eczéma, conjonctivite…). Les allergies aux épices les plus courantes sont celles au piment, au paprika, au fenugrec, à l’anis ou encore au fenouil.

 

N’ayez plus peur des épices, elles vous veulent du bien !