Pas de panique, une piqûre d’insecte (moustique, guêpe, abeille, taon, puces, tique, fourmi…) est dans la majorité des cas sans gravité. Cependant, elle peut être parfois douloureuse à cause du venin qu’elles injectent dans l’organisme, qui provoque une réaction inflammatoire. SHOP-PHARMACIE vous donne des astuces pour apaiser l’inflammation et atténuer la douleur.

Que faire en cas de piqûre ?

Passer du temps dehors à profiter du beau temps peut vite se transformer en instant de douleurs et de démangeaisons intenses par la faute des insectes. En effet, une fois au contact de la peau, ils injectent leur venin dans l’organisme. Par conséquent, la zone piquée s’enflamme et gonfle. Alors, que faire pour soulager la douleur et réduire l’inflammation ?

La piqûre du taon, par exemple, (insecte qui ressemble à une grosse mouche) est douloureuse sur le coup. L’endroit piqué gonfle et provoque une inflammation. Vous pouvez appliquer une crème apaisante pour calmer la douleur. Attention à ne pas appliquer la crème sans avoir désinfecté au préalable la zone concernée.

Une autre technique consiste à appliquer une poche de glace sur la zone piquée. Lorsque les démangeaisons sont importantes, il est préférable de choisir une crème ou un gel contenant un antihistaminique ou fait à base de corticoïdes. Les dermocorticoïdes agissent sur l’inflammation tandis que les antihistaminiques contribuent à réduire l’œdème qui se forme après la piqûre. Une autre option est celle de l’huile essentielle de lavande. Elle a des vertus anti-inflammatoires et anesthésiantes. Toutes ses pratiques peuvent être aussi utilisées pour les autres piqûres d’insectes.

Combattre les allergies

Les personnes allergiques développent des réactions plus sévères. Dans les cas les moins graves, on n’observe qu’un gonflement de la zone piquée. Les cas plus sévères peuvent se traduire par une crise d’asthme ou par un choc anaphylactique. C’est un choc qui peut conduire à une perte de connaissance et même à un arrêt cardiaque.

Pour le traitement, il existe des tests diagnostiques qui permettent de déterminer précisément l’insecte responsable de la réaction afin d’apporter des soins ciblés. Il est conseillé aux personnes déjà victimes d’une réaction allergique sévère d’avoir constamment sur eux des antihistaminiques (médicaments servant à réduire les symptômes de réactions allergiques).

Prévenir les piqûres

Pour prévenir les piqûres d’insectes, voici quelques précautions à prendre :

  • Utiliser un produit répulsif (sous forme de crème ou spray) pour la peau.
  • Vaporiser un insecticide dans la chambre avant de dormir ou dormir sous une moustiquaire dans les zones dangereuses.
  • Traiter ses animaux domestiques contre les parasites.
  • Eviter de se parfumer car les odeurs et fleurs attirent les insectes.

Vous savez désormais comment réagir en cas de piqûres d’insectes !