Quel plaisir de pouvoir supporter son équipe favorite pendant la coupe du monde ! Mais est-ce réellement sans danger ? Entre stress intense et autres comportements à risque, ce mois de marathon footballistique est, selon les chercheurs, le mois du tous les dangers pour les supporters. Alors comment passer une coupe du monde en évitant les excès ? Cap sur les conséquences d’un des plus grands événements sportifs de la planète.

Coupe du monde : attention au cœur !

Coupe du monde et problèmes cardio-vasculaires ne feraient pas bon ménage. En effet, selon une étude réalisée en Allemagne lors de la coupe 2006, le taux accidents cardiaques aurait été multiplié par 2,33 à chaque fois que l’équipe allemande jouait un match.

Comment expliquer cela ? Joie intense, stress maximal ou encore colère noire … ce sont autant de situations qui peuvent occasionner des réactions physiques intenses chez les supporters les plus passionnés. Tension artérielle plus forte, augmentation ou perturbation du rythme cardiaque… La coupe du monde deviendrait un véritable facteur de risques cardio-vasculaires.

Conseils : évitez les excès de tabac, d’alcool, de nourriture trop riche (gras, sucre, sel) ou encore de drogue. L’astuce : méditer avant un match crucial permettrait de contrôler son excitation à travers une respiration lente et profonde.

Le saviez-vous ? Les victoires, elles, seraient plus bénéfiques pour le cœur : en effet, le nombre d’infarctus le jour de la victoire de la France en 1998 était moins élevé que lors des jours précédents de la compétition.

Manger mieux et bouger plus

77 % des Français ont déclaré légèrement prendre du poids lors de la Coupe du Monde. En cause ? Grignotage, malbouffe (attention aux troubles digestifs), rester assis trop longtemps sur le canapé, mais aussi stress qui incite encore plus aux déséquilibres alimentaires. En bref, c’est ce que certains appellent le « syndrôme du canapé ». Si vous n’en êtes victime que ponctuellement, cela ne fait bien sûr aucun mal. En revanche, lorsque celà est récurrent, ce serait néfaste (pour ceux par exemple qui se décideraient à suivent tous les matchs de la coupe du monde).

Les astuces : grignoter et manger intelligemment en choisissant au maximum des produits sains (légumes, fruits…) et se ménager des pauses toutes les 30 minutes afin de ne pas rester assis trop longtemps sur le canapé.

Les autres comportements à risque

  • Consommation d’alcool : la modération est le maître-mot. Ne prenez surtout pas le volant après avoir bu plus de 2 verres ! Et pas d’alcool pour les femmes enceintes.
  • Attention aux paris sportifs : cette période de coupe du monde est la porte ouverte à de nombreux occasions de parier. Veuillez toujours vérifier vos capacités bancaires avant et pariez avec parcimonie. Le saviez-vous ? Les paris sportifs sont strictement interdits au moins de 18 ans, mais malheureusement nombreux sont ceux à contourner la loi.

 

Partage, convivialité et surtout modération pour une coupe du monde sereine !