C’est l’été : il n’est pas rare que le thermomètre monte. Cependant, nos animaux de compagnie sont plus fragiles que nous face aux fortes chaleurs et les risques de complications, voire de décès, sont importants. Alors, comment préserver nos amis à 4 pattes des coups de chaleur en été ? Détails et explications sur comment aider votre compagnon à 4 pattes à mieux supporter la chaleur.

Comprendre les conséquences de la chaleur chez le chien et le chat 

Contrairement à nous, le chat et le chien ont un système d’évacuation de la chaleur un peu moins performant. En effet, tandis que nous sommes dotés de milliers de glandes sudoripares qui nous permettent de rafraîchir notre peau via l’émission de transpiration, les chats et les chiens eux en sont presque dépourvus, les seules se trouvant au niveau des coussinets.

Pour se rafraîchir, nos animaux de compagnie vont user d’autres moyens : s’abriter à l’ombre, réduire leur activité, haleter, se lécher davantage (pour les chats) … Toutefois, ils ont grandement besoin de l’assistance de leur maître, surtout pour ceux qui vivent en intérieur.

Animaux de compagnie : que faire en cas fortes chaleurs ?

  • Laissez votre compagnon à 4 pattes dans une pièce bien aérée, fraîche et avec un peu de courant d’air. Préparez-lui également un espace à l’ombre où il peut s’abriter.
  • Essayez de mettre des glaçons dans son eau au cas où vous devriez vous absenter pendant un long moment.
  • Proposez d’avantage de nourriture humide, surtout pour les chats qui ont parfois tendance à ne pas boire assez par eux-mêmes.
  • Si vos animaux peuvent sortir dehors, installez-leur différents points d’eau un peu partout.
  • Prenez une bouteille d’eau lors de vos promenades pour pouvoir lui proposer un rafraîchissement.
  • Pour les animaux dociles, ne pas hésiter à les mouiller un peu avec de l’eau tiède (pas froide), à utiliser un brumisateur d’eauou à leur proposer une petite piscine remplie d’eau tiède. S’il n’est pas très coopérant, essayez de lui mouiller ne serait-ce que les coussinets.
  • Évitez les sorties et promenades aux heures les plus chaudes de la journée (entre 12 h et 16 h), sauf pour qu’ils fassent rapidement leurs besoins. Privilégiez les sorties plus longues de grand matin et le soir.

Savoir repérer les signes d’un coup de chaleur

Les coups de chaleur peuvent être fatals chez les animaux de compagnie. Chaque année, nombreux sont les animaux victimes d’hyperthermie. C’est pourquoi il est primordial de savoir reconnaître les signes de coup de chaleur chez nos compagnons à 4 pattes afin de pouvoir agir rapidement. Voici un aperçu des symptômes par ordre de gravité :

  • Halètements très marqués sans que l’animal ne se soit dépensé physiquement
  • (chez le chien) Forte salivation, gueule qui mousse
  • Agitation, car l’animal ne se sent pas bien
  • Forte fièvre (40°C)
  • Troubles digestifs (diarrhée hémorragique), troubles rénaux
  • Vasodilatation avec accumulation du sang dans le cerveau (œdème cérébral) → démarche titubante, perte de la vision et baisse de la vigilance
  • Coagulation du sang dans tout le corps et apparition de tâches rouges sur la peau
  • Muqueuses bleues, violacées par manque d’oxygène dans le sang
  • Convulsions/Tremblements ou perte de connaissance
  • Mort de l’animal

Le saviez-vous : laisser un animal enfermé dans une voiture plusieurs heures peut être fatal pour lui et ce dès 23°C de température extérieure !

Coup de chaleur : ce qu’il ne faut pas faire !

Il fait très chaud et vous voyez que votre animal ne se sent vraiment pas bien ? Avant toute chose, contacter rapidement votre vétérinaire traitant ou le vétérinaire local, car il sera mieux habilité à aider l’animal souffrant de manière efficace et rapide.

En attendant l’arrivée du vétérinaire, placez-le dans un endroit frais, mais ne tentez pas de le soulager avec de l’eau trop froide ou glacée, ce qui pourrait entraîner un choc thermique violent et très néfaste pour votre compagnon. Il est primordial de le rafraîchir de manière très progressive : vous pouvez le recouvrir d’un linge frais et humide ou le doucher à l’eau tiède en baissant la température petit à petit. Attention : ne pas laisser l’animal sans surveillance au cas où des complications surviendraient. Enfin, ne forcez pas votre animal à boire : proposez lui de l’eau mais n’insistez pas s’il ne réagit pas.

 

Préservez vos animaux de la chaleur, ils vous le rendront bien !