Bonne croissance, renforcement des défenses immunitaires, stimulation de la capacité d’apprentissage sont autant de bénéfices que procure une alimentation saine. Le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) a publié le 20 Août 2018 un avis pour aider à bien manger au quotidien. En quoi cet avis est différent des anciens messages sanitaires ? SHOP PHARMACIE vous fait découvrir les principales nouveautés.

Recommandations actuelles sur l’alimentation

Vous avez une fois au moins entendu ou lu l’une de ses phrases dans les médias. Ce sont des messages publicitaires qui vous ont accompagné pendant plusieurs années. Il s’agit :

  • de manger au moins 5 fruits et légumes par jour,
  • d’éviter de manger trop gras, trop sucré et trop salé,
  • d’avoir une activité physique régulière,
  • de ne pas grignoter entre les repas.

Ces messages restent d’actualité, mais pourraient connaître une évolution. La prérogative est laissée à l’agence nationale de santé publique de définir des nouveaux messages sanitaires.

Nouvel avis en matière d’alimentation :

Ci-dessous les suggestions faites par le HCSP :

a) Sur les repères de consommation
  • Inclure dans l’alimentation quotidienne une petite quantité de fruits à coque sans sel ajouté (noisettes, amandes, pistaches…) et des légumineuses (minimum deux fois par semaine).
  • Réduire la consommation de produits laitiers à deux par jour, contre trois avant.
  • Les produits céréaliers complets ou peu raffinés sont à consommer tous les jours.
  • Pour une meilleure santé, limiter la consommation de la viande (hors volaille) et de la charcuterie à respectivement moins de 500 g et 150 g par semaine.
  • Consommer deux fois par semaine du poisson.
  • Favoriser les huiles riches en acide gras alpha-linolénique : huile de lin, de colza ou dans les noix.
b) Sur les comportements alimentaires
  • Eviter les excès alimentaires, car ils sont néfastes pour l’équilibre alimentaire.
  • Privilégier les produits dont le mode de production limite l’usage de pesticides.
  • Favoriser les produits bio
  • Prendre des compléments alimentaires uniquement en cas de prescription médicale
  • Ne pas adopter de régime amaigrissant restrictif sans indications médicales

 

En définitive, diversifier votre alimentation et opter pour les produits faiblement exposés aux pesticides afin de prévenir les maladies chroniques liées à certains aliments.