On en entend parler tout le temps… une industrie très rentable s’est même créée autour du gluten. Parfois, certains vont jusqu’à présenter les régimes sans gluten comme étant des traitements miracles pour certaines maladies. Qu’est-ce que le gluten ? Comment savoir si vous y êtes intolérant ou sensible ? Existe-il des alternatives au gluten ? SHOP PHARMACIE répond à ces questions pour vous.

Qu’est-ce que le gluten ? 

Le gluten est un terme utilisé pour désigner des protéines peu digestes présentes dans des céréales comme le blé, l’orge, le seigle, ou encore l’épeautre. Ces protéines (prolamine et gluténine en majorité) ont pour particularité d’être insolubles dans l’eau. Ainsi, le gluten n’existe pas encore dans les céréales non transformées: il ne se forme que lorsque ces protéines sont mélangées avec de l’eau (notamment lors de la fabrication de la pâte). La présence de gluten dans un aliment lui donne une texture viscoélastique.

La maladie cœliaque

Qu’est-ce que c’est ?

La consommation d’aliments contenant du gluten peut être préjudiciable pour certains. On parle d’intolérance au gluten, de maladie cœliaque ou de sensibilité au gluten.

La maladie cœliaque est une intolérance permanente à l’une des protéines du gluten. Chez les personnes qui en souffrent, l’ingestion de gluten produit des anticorps dirigés contre les protéines du gluten. Cela crée une réaction inflammatoire dans l’intestin grêle qui peut aller jusqu’à détruire complètement les parois de l’intestin, entraînant par la suite une mauvaise absorption des nutriments, des minéraux et des vitamines. Cela peut ainsi provoquer des carences malgré une alimentation normale.

Quels symptômes ?

Les symptômes chez l’adulte sont la fatigue chronique, les problèmes respiratoires, les troubles digestifs etc. Chez les bébés, la maladie peut se signaler dans les premières semaines de l’introduction de la farine dans son alimentation. Les effets sont caractérisés par des vomissements, de la diarrhée, une perte de poids et un ralentissement de la croissance.

Sensibilité au gluten ou maladie cœliaque ?

À la différence de la maladie cœliaque, la sensibilité au gluten se manifeste par une réaction immédiate. Les symptômes (ballonnements, indigestions, diarrhées) apparaissent après l’ingestion du gluten et sont semblables à ceux de l’intolérance. La différence est que la sensibilité n’affecte pas la paroi intestinale et ne fait pas intervenir d’anticorps. La sensibilité au gluten serait due à une alimentation trop riche en protéines. Une réduction significative de la consommation de gluten peut soulager les maux de ventre, les diarrhées et les ballonnements.

Un régime sans gluten

Il n’existe pas encore de médicaments contre la maladie cœliaque. Pour soulager les symptômes et améliorer votre état nutritionnel, le régime sans gluten semble le mieux indiqué. Un régime sans gluten revient à supprimer les céréales qui contiennent du gluten de votre alimentation. Vous pouvez les remplacer par du riz, de la pomme de terre, du millet, de la farine de maïs ou de sarrasin.

Toutefois, une alimentation sans gluten semble être un peu complexe à mettre en place, car on en trouve encore dans beaucoup de aliments industriels, parfois sous une appellation trompeuse telle que « liants protéiniques végétaux », « protéines végétales », « matières amylacées », « amidons modifiés »… Il faut savoir décoder tous ces noms. En lisant les étiquettes, vous verrez qu’il y a des aliments dont la mention « sans gluten » (gluten free) est clairement stipulée : ceux-ci sont garantis sans gluten.

 

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir sur le gluten !