L’otite est une « inflammation de l’oreille ». De manière générale, il existe différents types d’otites : otite interne, otite externe (appelée aussi otite du baigneur) et otite moyenne aiguë, la plus courante de toutes. Plus fréquente chez les enfants âgés de 3 mois à 3 ans, l’otite moyenne aiguë (OMA) est une infection bactérienne ou virale de l’oreille, généralement accompagnée par une infection des voies respiratoires. Les bactéries ou les virus en cause peuvent cependant être contagieux. Quels sont les principaux symptômes ? Comment la soulager ? Et quels sont les moyens de prévention ? SHOP PHARMACIE vous dit tout.

Otite moyenne aiguë : les symptômes 

L’otite moyenne peut avoir 3 formes : aiguë, séreuse ou chronique. Les symptômes les plus fréquents d’une otite moyenne aiguë sont :

  • une douleur dans l’oreille,
  • une fièvre qui persiste malgré la prise de médicaments,
  • une baisse d’audition (pas de réaction aux sons faibles),
  • une rhino-pharyngite,
  • un manque d’appétit,
  • de l’irritabilité,
  • du liquide qui s’écoule de l’oreille,
  • une conjonctivite.

Les symptômes de l’otite moyenne aiguë chez un bébé sont les mêmes que chez l’enfant et l’adulte. Cependant, comme les nourrissons ne peuvent pas s’exprimer, il est conseillé aux parents d’être plus vigilants. Les signes suivants peuvent alerter :

  • L’enfant se frotte l’oreille en réaction à la douleur
  • Des pleurs et cris inexpliqués, une irritabilité inhabituelle, des réveils nocturnes…
  • Des vomissements, de la diarrhée ou un refus de manger

Dans le cas où les premiers symptômes d’une otite moyenne se présentent, une consultation médicale est nécessaire pour avoir un diagnostic précis et recevoir un traitement adapté afin de prévenir les complications.

Comment la traiter ?

L’otite moyenne aiguë peut être très douloureuse. Pour soulager ces douleurs, il est nécessaire de faire baisser la fièvre et de traiter les infections. Il est donc conseillé d’adopter les traitements ci-dessous :

  • Les antalgiques sont indispensables pour soulager la douleur et la fièvre. L’utilisation d’un anti-inflammatoire (ibuprofène) est possible.
  • Vous pouvez désinfecter les fosses nasales avec de l’eau de mer ou à l’aide d’un sérum physiologique.
  • Les antibiotiques sont indiqués pour les enfants de moins de 2 ans, en cas de douleurs intenses ou de fièvre au-delà de 39°C qui persiste plus que 48 heures. Toutefois, l’otite moyenne aiguë guérit dans la majorité des cas sans antibiotiques.
  • La paracentèse pratiquée par un médecin ORL : il s’agit de l’ouverture du tympan par une fine lame afin de faire écouler le liquide purulent, ce qui va amener à la disparition immédiate de la douleur.
  • Vous pouvez également utiliser les gouttes auriculaires en cas de perforation de tympan sous l’avis d’un médecin.

Comment prévenir l’otite moyenne aiguë ?

Il n’existe pas de solution efficace pour prévenir l’otite. Cependant, certaines précautions peuvent diminuer le risque :

  • Privilégiez l’allaitement au sein pour renforcer les défenses immunitaires du bébé.
  • Évitez l’exposition à la fumée de la cigarette.
  • Évitez de donner le biberon à votre enfant en position couchée.
  • Évitez le contact avec les personnes malades (rhume, grippe…)
  • Lavez les mains fréquemment et correctement.
  • Aérez les chambres et évitez les atmosphères trop chaudes et sèches.
  • Se faire vacciner contre la grippe et le pneumocoque.

 

Bien que les otites soient généralement bénignes, elles doivent être traitées rapidement afin d’éviter des complications possibles, notamment la baisse de l’audition.