Se nettoyer le nez, tel qu’on le fait pour les dents ou pour les oreilles, est avantageux pour la santé. En Inde, les voies nasales sont considérées comme une porte d’entrée de l’énergie vitale. L’Ayurveda, médecine ancestrale indienne enseigne une technique d’hygiène des voies nasales appelée « Jala Neti« . Cette pratique permet de débarrasser les cavités nasales de ses impuretés à l’aide d’un récipient spécial rempli d’eau tiède salée. Quels sont les bienfaits de cette méthode et comment se pratique-t-elle ? Détails et explication avec SHOP PHARMACIE.

Les origines du Jala Neti

Dans la pratique du Hatha yoga, il existe six techniques de purification du corps et de l’esprit ( Shat Karma ou shat Kriya ) :

  • Neti: nettoyage du nez par une eau tiède salée
  • Basti : nettoyage de l’intestin
  • Trataka: nettoyage des yeux et technique de développement de la concentration
  • Dhauti : techniques de nettoyage de l’estomac
  • Kapalabhati: technique respiratoire
  • Nauli: techniques de massage et de renforcement des organes abdominaux

La médecine ayurvédique recommande ces pratiques pour rééquilibrer les trois doshas (toutes les influences qui ont un impact sur notre vie) : vata (le mouvement), pitta (la transformation) et kapha (la préservation). Le déséquilibre de ces éléments peut entraîner des pathologies qui selon l’Ayurveda peuvent être soulagées par les six techniques de purifications du corps et de l’esprit.

Nombreux sont les pratiquants du yoga qui utilisent les différentes techniques de purification et plus particulièrement la technique du Jala Neti à titre préventif et hygiénique. Chaque matin, ils nettoient leur nez avec de l’eau salée au moyen d’un petit dispositif appelé pot neti (parfois lota ou lota neti).

La douche nasale permet de débarrasser et de purifier le nez des impuretés et des microbes auxquels nous sommes confrontés tous les jours. L’eau salée va permettre l’évacuation des impuretés pour conserver une muqueuse nasale en bonne santé.

Comprendre la méthode du Jala Neti

Le principe est simple :

  1. Pour commencer, bien nettoyer le pot netiet bien se laver les mains.
  2. Chauffez de l’eau idéalement à 37°C (température corporelle) et ajoutez-y environ une cuillère à café de sel pour 500 ml d’eau. Respectez le dosage pour ne pas que le sel irrite les muqueuses. Il existe aussi des préparations déjà prêtes spéciales lavage nasal.
  3. Ensuite, inclinez votre tête du côté gauche ; positionnez l’extrémité du bec verseur du pot netidans votre narine droite et faites couler doucement l’eau en respirant par la bouche. L’eau va ressortir par la narine gauche.
  4. Lorsque vous aurez utilisé la moitié de l’eau, arrêtez et recommencez l’opération pour l’autre narine. Enfin, souffler doucement par le nez, une narine à la fois pour sécher vos voies nasales.

Précautions :

  • Bien garder la bouche ouverte lors de l’opération
  • Bien positionner sa tête pour ne pas que l’eau s’écoule dans la gorge.
  • Il est indispensable de bien sécher le nez aux risques d’irriter les conduits.
  • Il ne faut pas souffler trop fort lors du séchage du nez afin de ne pas boucher momentanément la connexion entre le nez et l’oreille.

Douche nasale : quels avantages ? 

Contrairement à une simple pulvérisation, le Jala Neti assure un nettoyage plus en profondeur. Outre le fait de nettoyer les cavités nasales, la technique :

  • Favorise une respiration optimale et une meilleure irrigation du cerveau
  • Prévient le rhume
  • Soulage des problèmes de rhume, sinusite, asthme et bronchite.
  • Aide à restaurer le sens de l’odorat perdu
  • Influencerait positivement la mémoire et la concentration
  • Aiderait à améliorer la vue en contribuant au nettoyage des canaux lacrymaux
  • Soulagerait les maux de tête

Vous l’aurez compris, le Jala Neti est une pratique simple et naturelle qui permettrait de soulager une multitude de désagréments quotidiens.