Les vidéos et audios ASMR se multiplient sur la toile ces dernières années. Leur cible ? Ceux qui souhaitent se détendre ou mieux dormir. Elles procureraient à ses adeptes bien-être et satisfaction profonde. Toutefois, la pratique n’a pas encore de base scientifique. Alors l’ASMR, efficace ou pas ? SHOP PHARMACIE vous donne plus de détails sur ce phénomène.

Aperçu du phénomène ASMR

L’AMSR (Autonomous Sensory Meridian Response ou Réponse automatique des méridiens sensoriels), décrit une sensation agréable de picotements ou frissons dans le cuir chevelu et la colonne vertébrale. Véritables « orgasmes du cerveau », il est possible de ressentir ces sensations suite à un stimulus visuel, auditif, olfactif ou cognitif spécifique. À l’heure actuelle, ce phénomène est beaucoup exploité via des vidéos de relaxation sur internet qui ont pour objectif d’aider les gens à mieux dormir.

La réalisation de cette expérience passe par la stimulation des sens, réalisable de plusieurs manières :

  • Écouter un son de façon répétitive, dans un endroit au calme.
  • Regarder quelqu’un exécuter attentivement une tâche banale.
  • Écouter une voix chuchotée ou parlée doucement.
  • Écouter une personne expliquer quelque chose.

Pour les personnes sensibles, un seul des éléments ci-dessus est suffisant pour déclencher un ASMR. Toutefois, les effets ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Certaines personnes n’y sont pas du tout réceptives.

L’ASMR : un réel impact sur le sommeil et la relaxation ?

En l’absence d’études scientifiques sérieuses, il est difficile d’appréhender sont impact réel. Néanmoins, le phénomène existe puisqu’un certain nombre de personnes qui l’on expérimenté décrivent un sentiment de détente ou une envie de dormir après avoir vu ou écouté un contenu ASMR.

Selon une enquête de deux psychologues de l’université de Swansea au Royaume-Uni, certains adaptes affirment qu’écouter de l’ASMR les aide à réduire les symptômes de la dépression ainsi qu’à mieux gérer le stress du quotidien.

L’ASMR est-elle comparable à d’autres phénomènes connus ?

Une comparaison est possible avec la synesthésie. Il s’agit d’une sensation de picotements qui est semblable à ce que l’on ressent quand on est touché doucement. Elle est stimulée en regardant et en écoutant des vidéos en l’absence de tout contact physique avec une autre personne.

Une autre connexion peut s’établir avec la misophonie. Elle se manifeste typiquement comme une réaction émotionnelle négative automatique à des sons particuliers.

Quels traitements en cas de troubles du sommeil ?

L’ASMR pourrait-elle dans l’avenir remplacer certains médicaments ? Pour répondre, il faudrait de plus amples études sur ses effets thérapeutiques.

Pour le moment, chez ceux sur qui l’ASMR n’a aucun effet, les troubles du sommeil et le stress peuvent être soulagés avec des traitements disponibles en pharmacie. Après un examen, le médecin peut également vous prescrire à court terme des somnifères. Ils encouragent l’endormissement et permettent de récupérer de la fatigue.

Une autre solution consiste à prendre des compléments alimentaires pour mieux dormir. La plupart sont à base de mélatonine (hormone du sommeil), efficace face aux troubles mineurs du sommeil. Enfin, les antidépresseurs à faible dose peuvent dans certains cas seulement également être utilisés pour favoriser le sommeil.

Et vous, que pensez-vous de l’ASMR ?