Une alimentation variée et équilibrée apporte tous les nutriments nécessaires à la santé. Si une partie de la population respecte cet équilibre alimentaire, une autre partie en revanche souffre de déficits nutritionnels : il leur manque des substances telles que des vitamines, des minéraux, des acides gras ou des acides aminés. Pour aider ces derniers, les industries ont mis au point les compléments alimentaires. Sous plusieurs formes, gélules, capsules, comprimés ou ampoules, ces suppléments permettent de remédier aux carences.

Les compléments alimentaires : compositions et quelques actions physiologiques

Les compléments alimentaires ne sont pas des médicaments : ils n’ont donc pas d’effet thérapeutique mais permettent de nous apporter du tonus. Plusieurs produits interviennent dans leur composition :

  • D’abord les antioxydants, comme les vitamines A, B, C, E et D, qui sont utilisés dans la fabrication des compléments alimentaires. Ils agissent ensemble pour empêcher la dégradation des composants des cellules comme l’ADN, les lipides et les protéines. De nos jours, les recherches sur les effets des antioxydants sont multiples. Ils protégeraient notamment contre des maladies telles que le cancer, les maladies cardio-vasculaires et le vieillissement cutané
  • Ensuite, les suppléments alimentaires contiennent aussi des minéraux et oligo-éléments. Du côté des minéraux, c’est le magnésium qui est à la mode. Son aptitude à redonner de l’énergie et le moral fait de lui un élément incontournable dans la fabrication des compléments alimentaires. Le calcium, le cuivre ou le fer sont, entre autres, des molécules qui entrent aussi souvent dans la composition des compléments alimentaires.
  • Pour la perte de poids, vous avez des compléments alimentaires à base de plantes ou d’acides aminés qui permettent de brûler les calories. Ce sont de formidables aide-minceur
  • Enfin, pour ceux ou celles qui aiment se faire bronzer, il existe des compléments alimentaires à base principalement de bêta-carotène (provenant des carottes, tomates…), qui préparent votre peau à un bon bronzage. Attention : il ne faut pas abandonner pour autant l’utilisation de la crème solaire qui vous protège des méfaits du soleil !

Compléments santé ou compléments beauté, le choix est grand et chacun peut trouver ce qui lui convient.

Les compléments alimentaires : leur efficacité est-elle vraiment prouvée?

Existe-t-il des études sur l’utilisation des compléments alimentaires? Très peu à notre avis pour la simple raison qu’il n’y a pas d’obligation de faire des études cliniques avant la mise en vente d’un complément alimentaire. Comment alors démontrer leur performance ou leur effet nocif ?

Selon un dossier publié par l’Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale (Isnerm), de nombreuses substances sont effectivement bénéfiques :

  • Parmi les substances bénéfices prouvées, il y a la vitamine B9. Elle prévient, chez la femme enceinte, les malformations congénitales causées par une anomalie du tube neural qui survient pendant la croissance du fœtus.
  • Le fer et la vitamine B12 sont bénéfiques chez les femmes ayant des règles abondantes, ainsi que pour les personnes qui suivent un régime végétalien.
  • La vitamine D est bénéfique pour les enfants en pleine croissance. Elle est conçue par l’organisme lorsqu’on s’expose au soleil et aide à fixer le calcium sur les os. Pour les zones (pays, régions, villes) peu ensoleillées, il est nécessaire de compléter l’alimentation de votre enfant avec de la vitamine D. Des compléments alimentaires en vitamine D sont également préconisés chez les personnes végétaliennes.

À savoir : la prise de certains compléments alimentaires doit être justifiée par des carences, déterminées par un médecin. La prise de compléments alimentaires sans recommandation médicale peut être néfaste. En effet, selon une étude réalisée sur des femmes de 60 ans en moyenne, les compléments alimentaires contenant des vitamines et des minéraux, notamment le fer, augmentent le risque de mortalité quand ils sont pris en automédication.

Les compléments alimentaires : les produits à éviter selon l’Anses

En raison des effets indésirables de certains produits, l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a émis des recommandations sur une dizaine de produits dont il faut se méfier, notamment :

  • les compléments alimentaires à base de levure de riz rouge, utilisés pour aider à réduire le cholestérol. Ces compléments ne sont pas efficaces et peuvent même créer des problèmes hépatiques.
  • les boissons énergisantes : l’Anses a reçu de nombreux signalements d’arrêts cardiaques.
  • les compléments alimentaires minceur composés de p-synéphrine seraient responsables de troubles cardiovasculaires.

Rappelons qu’une alimentation équilibrée et variée est suffisante pour fournir les nutriments nécessaires à l’organisme. Informez toujours votre pharmacien ou votre médecin que vous prenez des compléments alimentaires afin d’éviter des interactions médicamenteuses.