Les Fêtes de fin d’année, c’est un moment attendu par beaucoup d’entre nous avec impatience. Cadeaux, réunion avec la famille et/ou les amis, mais surtout repas de fêtes. Toutes les fantaisies sont permises pour notre grand bonheur, mais pas celui de notre pauvre estomac. Excès, digestion difficile, ballonnements… Découvrez nos conseils et astuces pour éviter les troubles digestifs après un repas de Fêtes.

Quelques jours avant le festin 

Eh oui, quelques jours, voire quelques semaines avant la date du festin, vous pouvez déjà aider votre organisme à se préparer à mieux digérer en adoptant quelques gestes simples :

  • Mangez plus léger et en quantités moins généreuses : Il est préférable de privilégier une alimentation à base de fruits et de légumes durant les jours précédant un grand festin. Bourrés de bonnes vitamines, ils contribueront donc à renforcer l’organisme. Misez également sur des aliments drainants tels que les endives, les courgettes, les poireaux ou encore le fenouil.
  • Buvez beaucoup d’eau : au moins 1,5 à 2 litres d’eau par jour. L’eau va permettre de nettoyer l’organisme, ainsi le digestif sera plus performant pour « traiter » les gros repas de fêtes.
  • Faites une cure de probiotiques : Prendre des probiotiques est une bonne manière naturelle de rééquilibrer la flore intestinale pour plus de confort pendant la digestion.

Le jour-J du repas 

  • Ne sautez pas de repas : le fait de sauter un repas vous rendra affamé pour le festin : vous risqueriez donc de manger davantage. Prenez votre petit-déjeuner et votre déjeunez comme vous le feriez d’habitude.
  • Essayez le bicarbonate de soude : 30 minutes avant le repas fatidique, prenez une cuillère à café de bicarbonate de soude dilué dans un verre d’eau. Cela atténuera les brûlures d’estomac pendant la digestion.
  • Prenez le temps de bien mastiquer pendant le festin : c’est bien connu, manger trop rapidement n’est pas ce qu’il y a de meilleur. Manger plus lentement vous permettra de mieux mâcher les aliments : cela aidera votre système digestif à mieux digérer et à réduire le risque de ballonnements et de maux d’estomac. Et puis, vous apprécierez davantage votre repas.
  • Privilégiez l’eau à l’alcool : un excès d’alcool peut déshydrater et ralentir la digestion. Si vous ne pouvez pas y résister, essayez d’alterner un verre d’eau puis un verre d’alcool pendant la soirée.

Dans les jours qui suivent le repas 

  • Mangez plus léger : pas besoin de surcharger son estomac plus que ça après un grand festin.
  • Pensez à l’homéopathie de nombreux médicaments homéopathiques permettent de soulager les troubles digestifs. Par exemple, Nux Vomica 5CH peut être pris 3 fois par jour durant les jours qui suivent un repas copieux.
  • Les tisanes, vos alliées digestion : à la menthe, au fenouil ou encore un mélange spécial digestion facile… Boire plusieurs tasses de tisanes par jour peut aider à favoriser la digestion. Le thé vert peut aussi faire l’affaire.
  • Du côté des huiles essentielles : dans 25 cl d’eau, mélangez un peu de miel et 1 goutte seulement d’huile de menthe poivrée. Vous pouvez aussi en appliquer sur un morceau de sucre ou un comprimé neutre.
  • Allez prendre un peu d’air : prendre l’air et marcher (ou faire une petite ballade en vélo) peut grandement vous aider à vous sentir mieux après un repas un peu trop lourd.

Profitez pleinement de vos repas de fêtes sans en subir les désagréments !