Le fait d’être assis ou allongé pendant une période éveillée est appelé sédentarité. C’est un concept encore récent dont les conséquences sont comparables à l’effet du tabac sur l’organisme. Plusieurs études ont été menées sur les dangers de la position assise. Il en ressort que s’asseoir plusieurs heures par jour réduirait de façon considérable l’espérance de vie. Votre pharmacie en ligne SHOP PHARMACIE vous en dit plus sur les risques de la position assise sur la santé.

Les risques liés à la sédentarité

Les longues heures en position assise ont des conséquences directes sur votre bien-être :

  • Cerveau : Rester assis trop longtemps aurait une incidence sur l’oxygénation du cerveau. La diminution de l’apport en oxygène dans le cerveau ralentit son activité et engendre stress et anxiété.
  • Pancréas : L’absence d’exercice physique rend la production d’insuline inefficace. La probabilité de développer un diabète de type 2 est donc plus élevée.
  • Circulation sanguine : L’inactivité ralentit la circulation sanguine. Le taux de sucre utilisé étant en baisse, on brûle moins de graisses, ce qui accroît le risque de maladie cardiaque et de diabète.
  • Articulations : L’immobilisme des articulations accélère leur dégradation. Des maladies comme l’arthrose (affection chronique douloureuse des articulations) peuvent faire leur apparition.
  • Muscles : Des muscles essentiels au maintien de la posture (quadriceps, par exemple) ne fonctionnent pas bien en position assise. La non-utilisation de ses muscles entraîne une perte de leur volume et de leur élasticité.
  • Cœur : Un cœur en bonne santé nécessite d’être sollicité au risque de faire un infarctus ou d’être victime d’une insuffisance cardiaque à long terme.
  • Poumons : L’immobilisme affecte la bonne ventilation des poumons. Ce qui donne une sensation d’essoufflement.

Alors, levez-vous !

Vous êtes inquiet ? Heureusement qu’il est plus facile d’arrêter de s’asseoir que d’arrêter de fumer : vous n’avez pas besoin de médicaments pour y arriver. Il suffit d’apporter des changements dans votre routine quotidienne.

Au bureau, faites de petites pauses debout . Par exemple passer un coup de fil, parler à vos collègues ou faire une impression dans la pièce d’à côté va vous permettre de vous lever de temps en temps. Certaines sociétés investissent dans des équipements modernes tels que les « standings desk » ou bureau debout en français. Quand vous avez du mal à vous concentrer, travailler débout peut être la solution. Ainsi vous pouvez dire adieu aux douleurs lombaires.

Faire du sport une fois par jour ne vous met pas à l’abri des conséquences de la sédentarité. Car le problème n’est pas de bouger, mais de rester assis. Si l’on additionne les 8 heures de boulot avec 8 heures de sommeil conseillés par jour, cela vous fait déjà 16 heures d’inactivité ! En planifiant bien votre journée, vous pouvez annuler les effets négatifs de la sédentarité. Quand vous vous rendez au bureau ou lors de vos courses, stationnez un peu loin de votre destination et faites le reste du chemin à la marche. Vous pouvez également profiter de la pause du midi pour marcher.

Une autre astuce est de faire vos courses à pied. Vous n’avez pas besoin de voiture pour les petites courses. Aller chercher du pain, faire les achats du petit-déjeuner du samedi peuvent s’effectuer à pied. Munissez-vous éventuellement d’un podomètre pour voir le nombre de kilomètre parcouru. C’est une source de motivation pour en faire plus. Comme nous l’avons déjà mentionné plus haut, rester assis longtemps est nuisible pour la santé. Pourquoi ne pas prendre maintenant la résolution d’apporter de petites modifications dans votre quotidien? Elles peuvent réduire les risques de problèmes de santé.

 

Vous l’avez compris, rester assis trop longtemps est nuisible à la santé : bougez plus !