L’allergie au soleil peut provoquer différentes manifestations au niveau de la peau après une exposition importante aux rayons du soleil. Quels en sont les symptômes ? Quels traitements suivre  ? Cap sur un mal qui concerne aujourd’hui environ 10 % de la population.

Qu’est-ce que l’allergie au soleil ?

L’allergie au soleil est en fait le terme courant pour désigner plusieurs réactions cutanées provoquées par des expositions prolongées et/ou répétées au soleil. Si l’on doit notre bronzage mais aussi nos coups de soleil aux UVB, ce sont les UVA qui sont responsables des lésions cutanées. 10% de la population serait atteinte de cette allergie particulière, dont 90 % de femmes.

Quels symptômes ?

Les lésions cutanées peuvent différer en fonction des personnes. Ils apparaissent de quelques minutes et à quelques heures après l’exposition au soleil. Parmi les manifestations les plus courantes, on retrouve :

  • Apparition de petits boutons rouges
  • Démangeaisons ou douleurs
  • Plaques rouges de type urticaire
  • Boursouflures

Les lésions cutanées mettent généralement entre 5 et 15 jours avant de disparaître complètement.

Les facteurs de risque de l’allergie au soleil
  • Avoir la peau claire
  • Présence d’une allergie chez d’autres membres de la famille
  • Exposition à des produits photosensibilisants : parfums, produits chimiques peuvent sensibiliser la peau et favoriser l’apparition de l’allergie
  • Prise de certains médicaments (antibiotiques, traitements contre le diabète, certains cancers, l’épilepsie ou encore l’hypertension)
  • Présence d’une autre condition dermatologique

Comment prévenir cette allergie ? 

Il faut limiter ses sorties au soleil et adapter progressivement sa peau aux rayons UV. Pour ce faire vous pouvez utiliser des crèmes solaires à l’indice de protection SPF 30 ou plus en fonction de votre type de peau. Mais attention : la plupart des protections solaires ne protègent que partiellement des UVA, responsables des réactions cutanées. Il faut alors éviter les surexpositions, particulièrement durant les heures où les rayonnements solaires sont les plus forts.

Quand consulter ?

Lorsque l’allergie se manifeste par de simples petits boutons, il n’est pas vraiment nécessaire de consulter. En revanche, les cas d’urticaires, de boutons sur le visage ou sur tout le corps, il est recommandé de consulter un dermatologue, afin qu’il puisse déterminer le type d’allergie avec plus de précision.

Allergies au soleil : comment les soulager ?

De nombreuses crèmes à bases de dermo-corticoïdes sont disponibles sans ordonnance afin de soulager les démangeaisons et les douleurs liées à l’allergie. Si l’allergie est assez sévère, le médecin peut prescrire des crèmes aux dosages plus forts.

 

Attention aux allergies dues au soleil ! Protégez-vous correctement.