Pourquoi a-t-on plus de problèmes de circulation en été ? 

La chaleur entraîne une dilatation des veines (ou vasodilatation). Les veines ainsi dilatées ont le rôle de capter la fraîcheur externe (à travers la peau fraîche ou la sueur à la surface de la peau), permettant ainsi au corps de maintenir une température corporelle adéquate. Cependant, les veines dilatées sont moins efficaces pour le retour du sang vers le cœur. Résultats : le sang peut stagner dans les jambes et les mollets (stase veineuse) et provoquer la sensation de jambes lourdes. Mais ce n’est pas tout, voici les autres symptômes possibles :

  • douleur dans les jambes : elles sont dues à des signaux inflammatoires envoyés par les cellules qui forment les parois des veines.
  • crampes et impatience nocturnes : ces sensations d’inconfort sont causées par les déchets du sang qui ne circule pas correctement.
  • varices et varicosités: c’est lorsqu’une veine perd de son élasticité et reste dilatée de façon anormale. Les veines ne peuvent plus garantir un retour veineux optimal. Les varices aggravent la sensation de jambes lourdes et les douleurs.
  • œdèmes: l’eau contenu dans le sang stagnant dans les jambes infiltre les tissus environnants, ce qui peut causer un œdème. Ce symptôme peut survenir chez des personnes déjà atteintes d’insuffisance veineuse.

Quelles sont les personnes à risque ? 

  • Les personnes âgées : l’âge augmente le risque de problèmes de circulation. Les veines perdent de leur efficacité, le sang remonte plus difficilement vers le cœur et stagne plus dans les jambes.
  • Les personnes souffrant de varices ou d’insuffisance veineuse chronique
  • Les femmes et les femmes enceintes
  • Les personnes en surpoids
  • Les personnes sédentaires
  • Les personnes ayant des antécédents familiaux.

Jambes lourdes en été : les comportements à risque

Il est primordial de bien rester hydraté. Aussi, évitez de consommer des repas lourds, car un estomac qui travaille à plein régime entraîne une augmentation de la chaleur corporelle. L’alcool aussi fait augmenter la température et augmente de surcroît la vasodilatation des veines.

Autres préconisations : évitez de porter des vêtements trop près du corps ou trop lourds en été, ils peuvent empêcher la bonne remontée du sang vers le haut du corps. Les talons hauts sont également déconseillés en cas de problèmes veineux. Rester trop longtemps assis ou debout peut aussi aggraver la sensation de jambes lourdes.

Comment prévenir et soulager les problèmes de circulation ? 

Le meilleur et le plus naturel des moyens pour soulager les sensations de lourdeurs dans les jambes est de pratiquer une activité physique qui sollicite les jambes. Profitez de l’été pour marcher le plus possible et profitez-en si possible pour pratiquer des activités physiques comme la natation, le vélo ou l’aquabiking. Évitez en revanche les activités avec beaucoup de piétinement, de sauts, de départs ou arrêts brusques telles que le basket, le jogging, le tennis ou le ping-pong, etc.

En cas de douleurs, vous pouvez passer de l’eau fraîche sur les jambes surélevées afin que les veines soient moins dilatées. Du côté des médicaments, les phlébotoniques (appelés aussi veintoniques) peuvent soulager les douleurs liées à la vasodilatation des veines en stimulant la circulation sanguine.

Des complications possibles ? 

  • En cas de fortes chaleurs, une stagnation importante du sang dans les jambes peut provoquer un déficit de sang dans le cerveau : un malaise peut alors survenir. Dans ce cas, soulevez les jambes de la victime pendant quelques minutes pour la soulager.
  • Dans de rares cas, la stase veineuse peut entraîner la formation de thromboses superficielles dans des petites veines. Cependant, ces petites thromboses peuvent se transformer en thromboses plus profondes avec des risques de phlébites et même d’embolies pulmonaires.

Cet été, gardez les jambes toutes légères !