Baies de goji, graines de chia, açaï… les superfoods ont souvent des noms exotiques qui trahissent leur provenance lointaine. Cependant, les superfoods doivent-ils nécessairement venir de loin ? Pas forcément : les denrées locales et saisonnières regorgent également de produits riches en minéraux et vitamines pour vous aider à booster votre énergie. SHOP PHARMACIE part avec vous à la découverte des superfoods de l’automne.

Superfoods : kézako ?

Depuis plusieurs années, les superfoods sont sur le devant de la scène. Considérés comme de vrais trésors de l’alimentation grâce à leurs fortes concentrations en bons nutriments (vitamines, fibres, minéraux, antioxydants ou encore oligo-éléments), les superfoods auraient une valeur nutritive plus importante que d’autres aliments, ainsi que plusieurs bienfaits supposés tels que la prévention et la protection contre certaines maladies.

Toutefois, les superfoods viennent souvent de loin. Cela voudrait-il dire qu’ils ne poussent pas sous nos contrées ? Loin de là ! Certains fruits et légumes saisonniers et locaux sont de vraies mines de nutriments, parfaits pour donner un coup de boost quand on en a besoin, surtout en automne avec son temps gris et morose.

Quels sont les superfoods d’automne et leurs bienfaits ? 

Un superfood, ce peut être aussi un aliment que l’on achète sur les étals de nos marchés. Pas besoin de noms tendances ou hyper exotiques, vous les connaissez tous déjà ! Voici un aperçu des différents superfoods de l’automne.

Légumes :
  • Poireaux: riches en fibres, en vitamines et en antioxydants, les poireaux contribueront à renforcer vos défenses immunitaires.
  • Courges :citrouille, potiron… les courges d’automne et d’hiver sont riches en fibres, en anti-oxydants, en bêta-carotène et en vitamines (A et C). N’hésitez pas à garder leurs graines, qui sont excellentes nutritivement !
  • Champignons: faites le plein de vitamines B, D et de minéraux !
  • Choux de Bruxelles : souvent détestés, ils constituent pourtant une importante source d’oméga 3, de fer, mais aussi de vitamines
  • Choux Kale: antioxydants, vitamine C, bêta-carotène, le chou kale est une vraie star parmi les superfoods
  • Panais:  vitamine C, potassium et fibres, les panais reviennent au goût du jour pour le plus grand plaisir de notre santé
  • Patates douces: bêta-carotène, vitamines A, C, B6… la patate douce est considérée comme un des aliments les plus sains. Dégustez-la en purée, à la vapeur ou de temps en temps en frites.
  • Fenouil : riche en potassium, il facilite la digestion difficile
Fruits : 
  • Châtaignes: riches en vitamines et oligo-éléments (fer, cuivre, potassium), ne résistez pas à leur goût boisé et sucré
  • Figues: riches en fibres et protéines, elles sont également nourrissantes et apportent rapidement une sensation de satiété
  • Grenades: encore peu produites en France, les grenades sont très riches en anti-oxydants
  • Agrumes: oranges, tangerines, clémentines, citrons, pamplemousses… permettent de faire le plein de vitamine C dès le matin, en jus par exemple
  • Raisins : ces petits fruits sont gorgés de vitamines, de fibres et de minéraux.
  • Pommes: riches en anti-oxydants, en fibres et en vitamines, il est tellement facile d’en manger à tout moment ! Pensez aussi aux poires.
  • Kiwis: 1 seul kiwi couvre déjà 80 % des besoins journaliers en vitamine C ! Avec son apport en fibres, c’est le fruit anti-fatigue par excellence de l’automne.
  • Noix et noisettes :riches en vitamine B6 et en oméga 3 pour les premières et en vitamine E pour les secondes, une petite poignée de ces fruits à coque vous donneront la pêche.

Pourquoi se mettre aux superfoods saisonniers et locaux ? 

Avec l’arrivée de l’automne, les jours deviennent plus froids et plus sombres. Résultat : l’organisme peut manquer de forme et de vitalité ; il a donc besoin d’un apport en nutriments conséquent pour bien faire face à la rudesse du froid.

Comme la nature est très bien faite, les fruits et légumes d’automne contiennent naturellement les nutriments nécessaires pour garder la forme durant cette saison. Miser sur les superfoods saisonniers et si possible locaux permet de faire des économies, de favoriser les producteurs locaux, mais aussi de préserver un peu plus notre belle planète. Le petit plus ? Achetez vos aliments bio : leurs vertus n’en seront que plus importantes.

Superfoods : les précautions 

Attention : les superfoods ne doivent pas être considérés comme des produits miracles. Ainsi, il est important que leur consommation rentre dans le cadre d’une alimentation variée et équilibrée. Le danger serait de ne privilégier qu’un ou deux aliments en particulier.

 

Alors, succomberez-vous aux super-aliments pour être en super forme cet automne ?