La journée sans voiture a pour objectif d’expérimenter au niveau mondial une journée où la ville est fermée aux voitures. Seuls les piétons, cyclistes, transports en commun etc. sont autorisés. La date est fixée au 22 septembre de chaque année. L’initiative a été étendue à l’Europe avec la semaine Européenne de la mobilité. Pourquoi une journée sans voiture ? Et quel en est l’impact ? SHOP PHARMACIE répond à ces questions pour vous.

Historique de la journée sans voiture

En 1956, lors de la crise de Suez, certains pays (Belgique, Pays-Bas, Suisse etc.) ont été contraint d’organiser une journée sans voiture pour économiser du carburant. La première manifestation officielle d’une journée sans voiture a eu lieu en juin 1996 à Reykjavik en Islande. Elle avait pour but d’encourager les habitants à une mobilité plus propre.

En France, la ville de Rochelle fut la première, le 9 septembre 1997, à mettre sur pied une journée sans voiture. Les années qui ont suivi, plusieurs villes y ont également adhéré. L’idée est portée en 1998 au niveau Européen avec la création d’une semaine de la mobilité. Certaines villes (Bruxelles, Anvers…) avant le 22 septembre pour des raisons d’organisation. Ce jour, les véhicules à moteur sont interdits de circuler, à l’exception des transports en commun, des taxis, véhicules de secours ainsi que d’autres automobiles disposant d’une autorisation spéciale.

Qu’est ce que la journée Européenne de la mobilité ?

La semaine Européenne de la mobilité est une initiative créée par la commission européenne. Elle vise à encourager les villes d’Europe à privilégier les déplacements alternatifs à la voiture individuelle : vélo, marche, transports publics, co-voiturage….Chaque année du 16 au 22 septembre, l’Europe se mobilise autour d’actions de sensibilisation sur des thématiques de transport durable afin d’améliorer la santé et la qualité de vie de ses citoyens. En France, la semaine de la mobilité est relayée par le ministère de la transition écologique et solidaire avec l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie. La journée sans voiture du 22 septembre fait partie intégrante de la semaine de la mobilité.

Pourquoi une journée sans voiture ?

Les nuisances sonores, la mobilité urbaine et la pollution atmosphérique sont des préoccupations majeures pour les populations des villes. Ils se plaignent de la qualité de l’air qui se dégrade, des encombrements, du bruit, etc. Pendant ce temps, le parc automobile et la circulation augmentent. Face à ce constat, la journée en ville sans voiture a été créée pour une prise de conscience collective de la nécessité d’agir pour la santé de la planète. Bien que la journée sans voiture ne dure que 24 heures, vous pouvez néanmoins réduire vos déplacements en voiture tout au long de l’année. Mais quel est l’impact réel sur la pollution et le bruit ? Prenons l’exemple de la ville de Paris.

Quel est l’impact de la journée sans voiture à Paris ?

La quatrième édition de la journée sans voiture aura lieu dans Paris le 16 septembre 2018. Les Parisiens et les touristes sont invités ce dimanche 16 septembre de 11h à 18h à laisser leur voiture au garage et se promener dans Paris pour une journée sans voiture. Selon l’association de surveillance de la qualité de l’air (Airparif), l’édition 2017 a vu les niveaux de dioxyde d’azote diminuer de 20% au cours de la journée. Côté nuisances sonores, il y a eu baisse de 54% au niveau des Champs-Elysées ; les bruits de moteurs ont chuté de 20% par rapport à la circulation d’un dimanche normal.

 

Venez découvrir Paris sans voiture et profiter de cette journée !