La bronchiolite est causée par le virus respiratoire syncytial (VRS). C’est une maladie qui touche en grande partie les enfants de moins de deux ans ; cependant, elle a un impact considérable sur les adultes. Comment reconnaître la maladie et comment la traiter ? SHOP PHARMACIE vous répond.

Description de la bronchiolite

La bronchiolite est une inflammation des petites bronches (bronchioles) qui permettent la circulation de l’air dans les poumons. C’est une maladie respiratoire contagieuse due principalement au virus respiratoire syncitial (VRS). D’autres virus peuvent également en être la cause, notamment les rhinovirus, l’adénovirus et le virus influenza. La bronchiolite est plus fréquente en automne et en hiver et touche beaucoup plus les nourrissons et les jeunes enfants de moins de 2 ans.

Le virus de la bronchiolite se transmet par la toux, les éternuements ou par contact avec des objets contaminés, ce qui conduit à une infection des voies respiratoires. La maladie peut débuter par un simple rhume accompagné d’une petite fièvre. À cela s’ajoute une toux qui évolue et engendre une respiration difficile. Bien que les symptômes semblent inquiétants, la bronchiolite est une maladie bénigne qui peut se guérir en quelques jours. En revanche, la toux elle, peut persister pendant deux à trois semaines. Dès l’apparition des premiers signes, il est conseillé de consulter un médecin pour éviter des complications.

Les complications possibles de la bronchiolite

Bien que la bronchiolite soit une infection bénigne, elle peut entraîner des complications plus ou moins graves :

  • Détresse respiratoire
  • Surinfections bactériennes
  • Asthme
  • Insuffisance cardiaque et respiratoire

Traiter la bronchiolite

S’il s’agit d’une bronchiolite légère le traitement peut se faire à la maison. Le médecin peut prescrire une solution pour nettoyer le nez afin de déboucher les voies nasopharyngées ainsi que des médicaments contre la fièvre. La kinésithérapie respiratoire est parfois prescrite pour dégager les voies respiratoires encombrées. Toutefois, son efficacité est mise en doute en cas de bronchiolite. Il faut souligner que la kinésithérapie n’est pas considérée comme un traitement, mais une aide au désencombrement bronchique. La bronchiolite étant d’origine virale, une prescription d’antibiotique n’aura aucun effet. Par contre, l’antibiotique est indiqué en cas de surinfection bactérienne.

Dans les cas plus sévères, une hospitalisation avec oxygénation à l’aide d’un masque ou une hydratation intraveineuse est requise.

Quelles précautions pour prévenir la bronchiolite ?

Les adultes et les grands enfants qui portent le virus syncitial sans le savoir peuvent ne montrer aucun symptôme ou ne manifester qu’un simple rhume. Pour éviter la transmission du virus aux bébés et aux jeunes enfants, il y a un minimum de mesure d’hygiène à respecter :

  • Lavez-vous soigneusement les mains à l’eau et au savon avant de vous occuper d’un enfant.
  • Ne pas fumer en presence de l’enfant.
  • Si vous avez du rhume ou de la toux, portez un masque chirurgical (disponible en pharmacie).
  • Aérez les chambres surtout celle du nourrisson.
  • Évitez d’emmener les enfants dans des endroits où le risque de contracter la maladie est élevé.
  • Enfin, désinfectez quotidiennement les objets (jouets, biberons etc.) mis en contact avec l’enfant.