Exposés nus à l’environnement ou enfermés toute la journée dans des chaussures, les pieds peuvent être infectés par les champignons responsables de la mycose. Certes, la mycose des pieds est bénigne, toutefois elle est fréquente et récidivante. Heureusement, il existe différents traitements pour s’en débarrasser. Explications et conseils.

Qu’est-ce que la mycose des pieds ?

La mycose des pieds (appelée aussi pied d’athlète) est une inflammation de la peau caractérisée par des démangeaisons intenses, une perte des couches superficielles de l’épiderme (exfoliation) et la survenue de coupures entre les orteils.

C’est une infection causée par des champignons dermatophytes. Les lieux chauds et humides (intérieur de la chaussure, vestiaires, piscines…) sont des environnements propices à leur développement. Même si la mycose des pieds est répandue chez les sportifs (d’où son autre appellation), elle peut toucher tout le monde.

Bien qu’elle ne soit pas grave, elle est pourtant contagieuse, raison pour laquelle il convient d’agir rapidement dès l’apparition des premiers symptômes, afin d’éviter de contaminer les autres. Heureusement, des traitements efficaces permettent d’en venir à bout.

Mycose des pieds : les différents traitements

Médicaments

Il est possible d’appliquer sur les lésions un médicament antifongique sous forme de gel, lotion, crème ou poudre disponible en pharmacie. Les soins peuvent durer de 2 à 6 semaines. Pour faciliter l’action du traitement, il est recommandé de désinfecter la zone touchée avant l’application du médicament.  Dans le cas où vous n’observez aucun arrêt dans la propagation de l’infection, veuillez contacter un dermatologue qui vous fournira le type de traitement adapté selon le stade ou l’endroit où se situe votre mycose. La mycose du pied doit être traitée rapidement : attendre plus longtemps, ce serait permettre au champignon de contaminer d’autres parties du corps.

Solutions naturelles
  • Bain d’eau salée : Tremper son pied quotidiennement dans un bain d’eau salée peut contribuer à combattre les mycoses, car l’eau salée est un environnement qui leur est hostile.
  • Bain au bicarbonate de soude : Le bicarbonate de soude crée un environnement alcalin qui empêche le champignon de se propager. C’est donc un allié précieux pour traiter la mycose des pieds. Mélangez quatre cuillères à soupe de bicarbonate dans un litre d’eau tiède et baignez-y vos pieds pendant 15 minutes puis séchez-les bien afin d’éliminer l’humidité.
  • Les huiles essentielles : Certaines huiles essentielles (telles que celles de lavande, de laurier noble ou encore d’arbre à thé) possèdent des propriétés antifongiques à exploiter. Appliquez quelques gouttes d’huile essentielle diluées dans de l’huile végétale sur les zones infectées à raison d’une ou deux fois par jour jusqu’à la disparition de la mycose.

Comment prévenir le pied d’athlète ?

  • Bien se sécher les pieds après chaque douche, surtout les espaces entre les orteils.
  • Ne pas partager sa serviette de toilette. Le pied d’athlète peut se transmettre lors de l’échange d’une serviette déjà contaminée.
  • Eviter de fréquenter pieds nus les lieux humides et publics (hôtels, piscine, saunas, vestiaire de sport…)
  • Porter des chaussures qui assurent une bonne ventilation et faire sécher les chaussures de sport après utilisation.
  • Si vous souffrez de transpiration excessive, appliquez du talc ou utiliser du spray anti-transpiration sur vos pieds ou à l’intérieur des chaussures pour absorber l’humidité.
  • Désinfecter le sol de la douche ou la baignoire après chaque usage.

 

Vos pieds sont précieux : gardez-les en pleine santé !