Les gels douches et les savons liquides sont une belle réussite commerciale des dernières décennies. Ils se taillent une grande partie du marché du savon reléguant au rang de « has been » le traditionnel savon solide. Cependant, les habitudes commencent à changer grâce à la montée en popularité de la cosmétique « verte ». En effet, vous êtes de plus en plus nombreux aujourd’hui à privilégier les savons en pain pour votre toilette de tous les jours. Sont-il vraiment plus économiques et plus efficaces pour nettoyer et entretenir la peau ? La réponse avec SHOP PHARMACIE.

Pourquoi adopter le savon solide ? 

Utilisé depuis longtemps, le savon solide présente de nombreux avantages par rapport au gel douche :

 Un produit économique : Bien qu’un bon savon puisse coûter plus cher à l’achat qu’un gel douche, la durée de vie d’un savon artisanal dépasse celle d’un savon industriel liquide ou d’un gel douche. Tandis que le premier peut servir pendant plusieurs mois, l’autre se vide en quelques semaines. Alors, pourquoi ne pas ajouter quelques euros en plus pour votre bien-être ?

 Plus écologique : Nécessitant beaucoup moins d’emballage qu’un gel douche, le savon solide permet de réduire ses déchets.

 Plus doux pour la peau : Le savon solide contient généralement moins de produits chimiques qu’un gel douche classique. Par conséquent, il agresse moins la peau, contrairement aux croyances populaires. Toutefois, certains savons industriels utilisent des ingrédients peu sains tels que le sodium tallowate (graisse animale qui bouche les pores) ou des additifs controversés comme le BHT, l’EDTA, le BHA ou les PEG.

► Plus efficace : Le savon solide a un pouvoir nettoyant supérieur à celui du gel douche. En contact avec la peau, il permet d’éliminer les saletés qui s’y sont installées. À savoir : la mousse du savon a des propriétés antibactériennes qui permettent d’éliminer les bactéries présentes sur un savon déjà utilisé. Plusieurs personnes peuvent se servir du même savon !

Différents types de savon solides :

  • Savon de Marseille : Il est exclusivement composé d’huiles végétales, sans colorant ni additifs artificiels. Ce sont les huiles utilisées qui lui confèrent sa couleur naturelle : le vert pour un savon à base d’huile d’olive et le blanc pour un savon à base d’huile de palme ou de coprah. Sur chaque cube de savon doit figurer la mention 72% d’huile. C’est cette concentration qui lui confère ses vertus.
  • Savon d’Alep : Fabriqué depuis des millénaires, le savon d’Alep tient son nom de la ville d’Alep en Syrie d’où il est originaire. Fabriqué avec peu d’ingrédients (huile d’olive, huile de baies de laurier, soude et eau) le savon d’Alep, plus ancien que le savon de Marseille, est une référence en matière de soin. Il assainit l’épiderme tout en préservant le film hydrolipidique de la peau. C’est un savon à multiple usage. Vous pouvez également l’utiliser comme masque de visage ou comme lotion après-rasage chez les hommes.
  • Savon noir marocain : Constitué d’une base complètement végétale, le savon noir (appelé également savon beldi) est un mélange à d’olives noires macérées, d’huile, de sel, d’eau et de potasse d’olives. Un produit naturel à 100 % qui se présente souvent avec une couleur très sombre. Le savon noir peut être liquide, solide ou sous forme de pâte huileuse très onctueuse.
  • Savon surgras : Enrichien agents surgraissants tels que des huiles végétales, des beurres, de la glycérine ou de la lanoline, le savon surgras laisse votre peau incroyablement douce. Il hydrate et assouplit la peau en lui permettant de conserver son hydratation naturelle. Il peut convenir aux peaux sèches et/ou sensibles des adultes et des bébés.
  • Savon saponifié à froid : Ce procédé, qui ne fait intervenir aucune substance chimique ni conservateur, permet de préserver les éléments naturels utilisés dans la fabrication. Ils sont très doux et riches en glycérine qui hydrate et adoucit la peau. De fabrication artisanale, le savon saponifié à froid est adapté à la toilette des nourrissons, puisqu’il ne contient pas de perturbateurs endocriniens ou d’autres produits chimiques à effets notoires.

Savon de Marseille, savon d’Alep : attention aux contrefaçons !

Comment reconnaître le vrai savon de Marseille ?

Le vrai savon de Marseille doit contenir au moins 72% d’huiles végétales, un peu d’eau, du sel, de la soude. En aucun cas le savon de Marseille ne contient de graisses animales. Pour le reconnaître regardez si ces mentions figure sur l’étiquette :

  • Sodium olivate (huile d’olive)
  • Sodium cocoate (huile de coco)
  • Sodium palmate (huile de palme)
  • Aqua (eau)
  • Sodium chloride (sel)
  • Sodium hydroxyde (soude caustique)

Si ces informations ne figurent pas, passez votre chemin.

Comment reconnaître l’authentique savon d’Alep ? 

Les savons d’Alep de qualité ne contiennent ni d’huile de palme, ni de conservateurs. Pour ne pas vous tromper, voici comment choisir un véritable savon d’Alep :

  • La teneur en huile de baies de laurier est déterminante. Plus il y en a, plus le savon est de qualité. Un minimum de 20 % est suffisant pour les peaux normales. Ce taux doit être clairement mentionné sur l’emballage ou l’étiquette du produit.
  • Un savon d’Alep véritable ne contiendra que quatre ingrédients : de l’huile d’olive, de l’huile de baies de laurier, de la soude et de l’eau. Lisez attentivement la liste des ingrédients. L’aspect d’un savon d’Alep peut également être un indice.  Il doit être de couleur vert brun, ne pas être gras et sentir l’olive et le laurier. Par ailleurs, coupé en deux, son intérieur est un peu plus sombre que l’extérieur (vert foncé). Les savons d’Alep vendus sous forme liquide sont généralement moins intéressants, car moins hydratants que les véritables cubes de savon. De plus, la plupart contiennent des conservateurs.