La thyroïde est une glande située à la base du cou qui produit des hormones essentielles au bon fonctionnement de certains organes. Elle stimule la croissance des tissus et régule plusieurs activités métaboliques telles que la température corporelle, la digestion et la fréquence cardiaque. Cependant, différents troubles peuvent nuire au bon fonctionnement de cette glande : inflammation de la thyroïde, hyperthyroïdie ou hypothyroïdie… Détails et explications sur SHOP PHARMACIE.

Hypothyroïdie, hyperthyroïdie : comment les reconnaître ?

  • L’hyperthyroïdie

L’hyperthyroïdie est caractérisée par une production excessive d’hormones thyroïdiennes qui provoquent une accélération des métabolismes du corps : augmentation du rythme cardiaque, amaigrissement rapide et l’hypertension artérielle. Ces dérèglements doivent être vite maîtrisés avant qu’ils entraînent des conséquences plus sérieuses sur la santé.

La principale cause de l’hyperthyroïdie est la maladie de Graves (ou maladie de Basedow), une maladie auto immune de la thyroïde. La personne atteinte produit des anticorps anormaux dirigés contre les cellules de la thyroïde. Ces anticorps stimulent continuellement la libération d’hormones thyroïdiennes, provoquant donc une hyperthyroïdie.

La maladie de Basedow est plus fréquente chez la femme que chez l’homme. Elle se manifeste le plus souvent par des pulsations cardiaques rapides, une augmentation de la nervosité, une hyperexcitabilité, une perte de poids et de l’insomnie.

  • L’hypothyroïdie

L’hypothyroïdie est la baisse de la production des hormones thyroïdiennes. Cette maladie de la thyroïde est assez fréquente, surtout chez les femmes à partir de la ménopause. Elle entraîne des symptômes tels que la fatigue, une prise de poids, un ralentissement du rythme cardiaque, des douleurs articulaires et musculaires, des troubles du cycle menstruel, de la constipation ou encore une chute de cheveux.

Problèmes de thyroïde : quels traitements ?

Il est nécessaire de connaître les facteurs déclencheurs et de poser le diagnostic pour un traitement efficace.

► Plusieurs approches existent pour traiter l’hyperthyroïdie. On peut administrer des médicaments antithyroïdiens afin de ralentir le fonctionnement de la thyroïde. Dans d’autres cas, on peut contrôler l’hyperactivité de la glande en administrant de l’iode radioactif ou en enlevant une partie de la glande par chirurgie.

L’objectif de la thérapie est de réduire la quantité d’hormones thyroïdiennes dans l’organisme afin que les fonctions du corps déréglées reviennent à la normale.

► Le traitement de l’hypothyroïdie, quant à lui, vise à rétablir une concentration d’hormones thyroïdiennes dans les cibles visées, en fournissant ces hormones sous forme de médicaments. On ne peut généralement pas guérir de l’hypothyroïdie. Toutefois, la maladie se contrôle bien par la prise quotidienne d’hormones thyroïdiennes de remplacement.

Quelques conseils pour prendre soin de sa thyroïde ?

  • Avoir une alimentation riche en iode, essentielle au bon fonctionnement de la thyroïde.
  • Arrêtez le tabac : l’un de ses composantes, les thyocyanates diminuent l’utilisation de l’iode par la thyroïde.
  • Évitez les perturbateurs endocriniens, ils limitent l’action des hormones.
  • Limitez le stress, car il peut engendrer un désordre hormonal.
  • Surveillez vos niveaux de vitamine D, car elle est également indispensable au bon fonctionnement de la thyroïde.

 

Malgré les nombreux symptômes, il est possible de normaliser les fonctions du corps et de limiter les symptômes dérangeants grâce à un bon traitement.